• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La pharmacie du coin

La pharmacie du coin - Mary Watts

Je ne suis pas le type de personne qui aime encourager les compagnies qui vendent des produits de la sorte : les pharmacies, les épiceries, dont la majorité des aliments viennent dans une boîte de carton, ou de métal, ou des magasins qui vendent des articles incroyablement économiques à seulement $1 chaque item. Je déteste leur donner mon argent, pour leur donner l’impression que j’aime y aller. Mais là, j’ai brisé ma propre règle, et j’ai mis les pieds dans la pharmacie du coin.

J’y vais, car je veux absolument me trouver un traitement de l acne. Je suis en train de souffrir d’une éruption de boutons incroyable, et qui me gêne terriblement. Je ne sais pas ce qui se passe, mais en tant qu’adulte, je n’aime pas vraiment que ça soit en train de se produire. C’est horrible et ce n’est pas du tout agréable. Je me sens mal à l’aise, et je veux me cacher sous terre chaque fois que quelqu’un me dévisage un peu trop, ou semble avoir regardé un des points rouges un peu trop longtemps.

Alors, pour cette fois-ci et seulement cette occasion, je brise mon règlement personnel, et je vais m’acheter un produit qui est probablement fabriqué de produits chimiques et toxiques, qui ne me plaisent pas du tout. Je déteste même y penser, alors je ne vais pas lire la liste d’ingrédients. Ça ne vaut pas la peine de me stresser avec ça !

Alors je vais aller à la maison et l’appliquer sans y penser deux fois. C’est une crème qui s’annonce comme étant hydratante aussi, à cause de l’ajout de beurre de karité. On va voir si c’est vrai, et que ma peau jeune et lisse, sera encore belle après l’avoir recouverte de ce produit maléfique … et bienfaisant en même temps. J’ai hâte que ce soit fini.

Avant de sortir, je vois qu’il y a aussi des nettoyants naturels à vendre dans cet établissement. Ça me surprend, mais je ne me plains pas et je l’achète. Je vais m’en servir avant et après avoir mis le contenu douteux de mon tube blanc sur mon visage.

Je passe à la caisse.  La caissière essaie de maintenir un visage sérieux en me regardant le front. Je n’aime pas ça du tout. Son visage est propre et beau, mais ça pourrait être aussi à cause du maquillage qu’elle utilise pour recouvrir sa peau. Elle triche, elle. Ce n’est pas juste.

 

The author:

author

Vous cherchez un blogue qui traite de contenu bien rédigé avec des sources vérifiées? Bienvenue sur le site de Mary Watts. Cette ancienne étudiante en biologie, maintenant reconvertie au monde des communications ne peut s’empêcher de prendre son ordinateur le week-end pour nous pondre ce chouchou de contenu qu’on dévore au quotidien. Son rêve : que son blogue prenne encore plus d'expansion et qu’on lui offre un beau boulot de journaliste. Oui, on lui souhaite la meilleur des chances!