• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La plus belle des fêtes surprises

La plus belle des fêtes surprises - Mary Watts

Mes meilleures amies avaient organisé un rassemblement de tous mes proches et de toutes mes connaissances, à l’occasion de mon anniversaire. Elles avaient soigneusement gardé le secret de cette fête surprise. J’avais été contactée par Karine, quelques semaines avant cet événement, pour que je passe à son appartement, quand j’avais un peu de temps de libre. Elle ne savait pas si elle devait changer la couleur de son parquet, et le peindre en gris, ou modifier la place de son ameublement, ou encore créer une séparation entre la cuisine et le salon. Elle connaît ma passion pour tout ce qui touche à la décoration. Je suis abonnée à des magazines spécialisés dans ce domaine depuis que j’ai quinze ans. J’apprécie que mes proches me demandent mon avis, c’est un signe de grande confiance. J’avais, évidemment, accepté. Dans l’après-midi, elle partit pendant quelques minutes, et je me suis trouvée seule chez elle.

La vue, de la terrasse, était splendide. Je me dirigeais vers la baie vitrée, une séparation transparente entre la terrasse et le salon était très pratique, car elle laisse entrer beaucoup de lumière, quand le téléphone de Karine a sonné. Elle l’avait oublié. Elle était sortie pour acheter du sucre, et elle m’avait assuré qu’elle ne mettrait pas longtemps à revenir. Dix minutes s’étaient écoulées depuis son départ. J’ai hésité mais je suis, tout de même, allée voir l’identité de la personne qui appelait. Il se pouvait qu’une connaissance commune cherche à la joindre. Si cela avait été le cas, j’aurais décroché. Je ne connaissais pas l’appelant, j’ai laissé le téléphone sonner, tout en me disant que cette personne laisserait un message.

Cela me fit penser que je n’avais pas consulté les miens et je vis que les informations que j’attendais concernant la decontamination moisissures Terrebonne étaient enfin arrivées. J’avais presque fini ma lecture, lorsque Karine est rentrée, en s’excusant d’avoir tant tardé. Elle avait vu Bénédicte chez son épicier, et elles avaient discuté. Le jour de ma fête, les deux femmes m’expliquèrent qu’elles en avaient eu l’idée ce jour précis, quand elles s’étaient rencontrées par hasard. Bénédicte avait commencé à envoyer des invitations, et Michel avait dessiné un joli visuel pour les accompagner. Tout avait été préparé dans une discrétion extraordinaire, surtout venue de jeunes femmes si promptes à se livrer. Aucune d’entre elles n’avait éventé la surprise, je fus vraiment émue de tant d’attentions de la part de mes amies.

 

The author:

author

Vous cherchez un blogue qui traite de contenu bien rédigé avec des sources vérifiées? Bienvenue sur le site de Mary Watts. Cette ancienne étudiante en biologie, maintenant reconvertie au monde des communications ne peut s’empêcher de prendre son ordinateur le week-end pour nous pondre ce chouchou de contenu qu’on dévore au quotidien. Son rêve : que son blogue prenne encore plus d'expansion et qu’on lui offre un beau boulot de journaliste. Oui, on lui souhaite la meilleur des chances!