• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le style vintage

Le style vintage - Mary Watts

Avant que je trouve cette marque de vêtements d’excellente qualité, je cherchais des coupes inspirées des années mille neuf cent quatre-vingts. Je ne parvenais pas à mettre exactement les vêtements correspondants au style que j’aime. La plupart de mes amis et de mes relations savaient que je faisais tout ce que je pouvais pour que ma garde-robe contienne des pantalons, des chemises et des robes qui reflétaient ma personnalité. Ce fut Sabrina qui m’a envoyé un lien vers ce site qui venait de se créer. Elle connaissait la fondatrice de cette entreprise. Orientée vers une qualité irréprochable, cette marque aux accents responsables avait retrouvé les modèles que j’affectionne tant avec les couleurs, un peu délavées ou pastel, les inscriptions, teintées de nostalgie. J’étais si contente d’avoir trouvé ce qui me convenait que j’ai tout de suite passé une commande. Quelques jours plus tard, je la recevais.

Elle contenait deux tee-shirts avec des palmiers, pour l’un, illustrant un décor d’affiche touristique pour la Floride, et, pour l’autre, des ananas orange, vert anis et jaune canari, dont l’image un peu craquelée laissait croire qu’ils avaient été portés pendant de nombreuses années. Ce fut une révélation. J’ai tout de suite contacté Arthur et Emma, car tout comme moi, ils cherchaient à se vêtir dans un style vieilli, le fameux vintage. Ce que j’aime surtout, ce sont les tissus, épais, d’une grande résistance, ce qui a préservé certains habits d’une usure trop prononcée. Alors que je consultais le catalogue d’un fabricant de salle de bain Drummondville, une idée m’est venue en tête. Pourquoi dans un pareil moment ? Je n’en sais rien, mais c’est ainsi que j’ai pensé, par une association d’idées totalement improbable, que je devais contacter ma tante Catherine.

Elle a un goût parfait pour s’habiller. Lorsque je l’ai vue, au mariage de Guy et Chloé, dans sa robe blanche, dont la coupe cintrée était soulignée par deux traits noirs, je lui ai demandé où elle avait acheté ce magnifique modèle. Elle l’avait depuis de très nombreuses années et elle continuait à le mettre, car il correspondait à une certaine idée de l’élégance, un peu désuète. Avec des chaussures à talons hauts vernis, noirs, et une pochette en cuir, noire aussi, elle avait une allure que toutes les femmes lui ont enviée, comme les regards admiratifs le montraient. Catherine avait peut-être encore cette fameuse robe, mais je doutais qu’elle la portait encore. Je voulais qu’elle me la prête.

 

The author:

author

Vous cherchez un blogue qui traite de contenu bien rédigé avec des sources vérifiées? Bienvenue sur le site de Mary Watts. Cette ancienne étudiante en biologie, maintenant reconvertie au monde des communications ne peut s’empêcher de prendre son ordinateur le week-end pour nous pondre ce chouchou de contenu qu’on dévore au quotidien. Son rêve : que son blogue prenne encore plus d'expansion et qu’on lui offre un beau boulot de journaliste. Oui, on lui souhaite la meilleur des chances!