• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un travail des plus passionnants

Un travail des plus passionnants - Mary Watts

Être médecin, n’est pas un métier très simple. Ce n’est pas évident d’être dérangé à chaque fois pour une quelconque raison, grave ou pas, à toute heure du jour ou de la nuit, et ce, 7 jours sur 7. Mon fiancé Karl est présentement résident dans un hôpital très connu. D’après lui, c’est énormément de travail, et c’est hyper fatiguant, mais il ne saurait pas vivre sans cela, c’est son essence, sa raison d’être. Parfois, je suis presque jalouse de son métier, il lui prend tout son temps et lui procure tant de plaisir et de satisfactions. Karl est tout le temps à l’hôpital. Il n’est à la maison que pour un court laps de temps, quand il n’est pas de garde, par contre, quand il est de garde, il reste là-bas deux ou trois jours. Mais les nuits sont  longues dans les couloirs de l’hôpital et je me fais toujours des films chaque soir. Qui sait ce qui peut se produire avec les infirmières de l’hôpital ou encore avec les autres femmes médecins, et ce, sans compter les visiteurs des patients. Face aux autres femmes qui ont des compagnons là-bas, mon avantage est que mon fiancé suit des cours de formation post universitaires, et  le peu de temps de libre qu’il dispose, il le dispense entre un peu de repos, un peu de divertissement et des lectures. Son frère cadet n’a jamais voulu le suivre dans cette voie, d’après lui, c’est un métier flippant et hyper compliqué. Il ne s’imagine même pas se trouver face à un cadavre à la morgue  ou faire une petite incision de rien du tout. Oh, mais il est vrai que lui, il ne ferait pas de mal à une mouche. Je ne sais pas quelle est pour lui la définition d’un métier compliqué, parce que lui, il est avocat. Bref, une de mes amies a étudié dans une école de paramédicaux, je lui ai demandé de postuler là-bas pour un emploi infirmière, juste pour avoir un œil sur mon fiancé. Ce n’est peut-être pas très gentil de ma part, mais je préfère garder un œil sur lui. En fait, d’après-moi, être l’épouse d’un médecin est encore plus dur qu’être médecin. Je ne suis même pas encore mariée à Karl, et je suis déjà dans tous mes états quand il ne rentre pas à la maison, parce qu’il doit remplacer un collègue ou parce qu’il y a tout simplement, trop de travail. Quand on sera mari et femme, je n’arrive pas à imaginer ce qui va se produire.

 

The author:

author

Vous cherchez un blogue qui traite de contenu bien rédigé avec des sources vérifiées? Bienvenue sur le site de Mary Watts. Cette ancienne étudiante en biologie, maintenant reconvertie au monde des communications ne peut s’empêcher de prendre son ordinateur le week-end pour nous pondre ce chouchou de contenu qu’on dévore au quotidien. Son rêve : que son blogue prenne encore plus d'expansion et qu’on lui offre un beau boulot de journaliste. Oui, on lui souhaite la meilleur des chances!